Un long week-end à Cuba

IMG_1973

C’est cette année que Raphaël a eu 30 ans et qu’il est (enfin) entré dans ma décennie. Sachant qu’il n’est pas friand de fête en son honneur, je lui ai proposé quelques options originales pour ce passage au big 3-0.

  • Un nouvel objectif pour sa caméra;
  • La location d’une voiture de luxe pour une journée;
  • Adopter un panda roux au Zoo de Granby;
  • Partir pour un long week-end dans le sud.

Il a retenu la dernière option, content de partager son cadeau avec moi. J’avais toujours dit que je n’irais jamais dans un tout-inclus, que je n’avais vraiment aucun intérêt à me faire griller pendant une semaine sur le bord de la plage, que ça m’ennuyait. J’étais donc la première surprise d’avoir eu cette idée. Toutefois, les derniers mois au travail avaient été très stressants, et nous étions plutôt fatigués. Je me suis donc imaginé que passer 4 jours à ne rien faire et à se détendre pourrait être agréable.

C’est ainsi qu’à quelques semaines d’avis, j’ai acheté nos billets d’avion. L’idée était que ça ne nous coûte pas cher, mais qu’on puisse en profiter au maximum. Parce que 4 jours, c’est vite passé!

Honnêtement, malgré le fait que tous les clichés de la terre étaient au rendez-vous (hôtel en état de décrépitude, mauvaise nourriture et touristes saouls à 10 h le matin), ce fut l’idée du siècle. Les quelques jours à la plage à rire, se reposer, profiter du soleil et complètement décrocher du travail ont été des plus bénéfique, et nous en gardons un très joli souvenir. La veille de notre départ, j’ai regardé Raphaël et je lui ai simplement dit : « Tu te rends compte, on est lundi et on est dans la mer. » De courtes vacances certes, mais qui ont valu la peine!

Cette photo est la seule et unique que nous avons prise pendant notre séjour. Première journée sur la plage (alors que mes cheveux étaient encore beaux), l’air faussement blasé juste pour notre ami Phil qui m’avait demandé notre portrait. Je l’adore!

Claude
© Textes et photographies : Claude Bourgault

Advertisements