Ma belle Dolly

_DSC5569-blog dolly partonCeux qui me connaissent bien savent à quel point j’aime Dolly Parton. Sa riche carrière musicale, son côté femme d’affaire, sa générosité face à la petite communauté qui l’a vue grandir (elle vient d’un milieu assez pauvre dans les Smoky Mountains du Tennessee), sa voix toujours claire malgré ses 70 ans, son sens de l’humour et son autodérision. Tant de choses qui font que je lui voue une grande admiration. (Tout ça et ses costumes en paillettes bien sûr!)

J’ai eu la chance de la voir sur scène il y a 5 ans. Un souvenir impérissable pour moi… J’étais impressionnée, émue, je me sentais privilégiée de pouvoir la voir performer. C’est qu’elle ne fait plus beaucoup de grandes tournées, mais malgré son âge, elle avait offert un spectacle de plus de deux heures, sans première partie et qui aurait pu faire rougir pas mal de jeunes artistes fringants et dans la fleur de l’âge.

J’espérais pouvoir renouveler cette expérience lors de sa tournée nord-américaine de 2016. Elle avait annoncé qu’elle irait dans toutes les plus grandes villes, y compris au Canada. Mais telle ne fut pas ma déception de constater qu’elle ne viendrait pas à l’est de Toronto. Ni Montréal ni Québec… Et si j’ai fait 8 heures de route pour me rendre jusqu’au Connecticut en 2011, c’est plus difficile cette fois-ci. Je vais donc manquer ma belle Dolly…

Malgré ce pincement au coeur, je me console en me disant que je l’aurai vue une fois dans ma vie. J’avais rapporté cette affiche du concert et elle m’est très précieuse. Une jeune Dolly Parton en studio d’enregistrement, très sobre, sans flafla… Juste la musique et sa jolie voix. Assez sobre pour que Raphaël accepte qu’elle ait une place de choix dans notre maison. 😉

_DSC5563-blog dolly parton

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements