Passion ramen maison

_dsc5698-blog ramenDans les deux dernières années, j’ai développé une passion pour les ramens. Et j’insiste, J’ADORE les ramens. Je pourrais en manger plusieurs fois par semaine pendant très longtemps sans me lasser.

À Montréal, mon restaurant préféré pour une délicieuse soupe ramen était chez Saka-Ba! sur Mont-Royal. Il a malheureusement fermé ses portes récemment, ce qui m’a profondément attristée. Le bouillon à base de homard de leur soupe Ebi miso était à se rouler par terre. Je te pleure Ebi miso et je garderai de toi un souvenir impérissable… Si vous voulez une autre suggestion de resto où les ramens sont délicieux, Yokato Yokabai offre un bouillon qui n’est pas piqué des vers!

Pour ma part, je n’ai pas toujours le goût de sortir lorsque j’ai envie de ramen et en manger aussi souvent que je le voudrait serait dur sur mon porte-feuille. J’ai donc entrepris de trouver une recette simple que je pourrais facilement exécuter à la maison.

En fouillant sur Internet, il est facile de trouver une panoplie de recettes authentiques, qui ont l’air absolument délicieuses. Toutefois, la quantité d’ingrédients nécessaires et la complexité de réalisation peuvent faire peur. Je me suis donc rabattue sur des versions simplifiées et qui, je l’avoue, ne sont pas le real deal. Après plusieurs essais un peu fades et en manque de party, j’en suis finalement venue à une combinaison permettant d’obtenir un bouillon rempli de saveur. Et pour ce qu’on y met dedans, les possibilités sont infinies! Allez-y selon vos goûts!

Voici toutefois une suggestion de recette que je trouve toujours gagnante. Sans viande dans ce cas-ci. (*Pour 2 personnes.)

Ingrédients:

  • 4 tasses de bouillon de poulet (ou bouillon de légumes)
  • 1 c. à table de gingembre frais râpé
  • 2 gousses d’ail pressées
  • 1 c. à table d’huile de sésame
  • 1 c. à table de sauce soya
  • 2 c. à table de mirin (pourrait être remplacé par du vinaigre de riz)
  • 1 ou 2 carotte(s) coupée(s) en rubans
  • 1 oignon vert émincé
  • Champignons coupés en deux
  • Maïs en grain
  • 2 oeufs mollets
  • 2 paquets de nouilles ramen sèches

Pour l’oeuf mollet:

  1. Faire bouillir de l’eau et y déposer délicatement les oeufs. Cuire 6 minutes.
  2. Retirer l’eau chaude et refroidir les oeufs à l’eau froide. Écailler et réserver.

Pour le bouillon:

  1. Faire chauffer l’huile de sésame à feu moyen-vif, y cuire le gingembre et l’ail pendant 1 à 2 minutes.
  2. Ajouter tout le reste des ingrédients, à l’exception des oeufs et des nouilles. Réduire le feu à intensité moyenne et laisser mijoter 10 minutes.
  3. Ajouter les nouilles ramen et cuire 1 à 2 minutes.
  4. Verser nouilles et bouillon dans deux bols, couper les oeufs en deux et les déposer délicatement dans les bols.
  5. Servir immédiatement.

_dsc5701-blog ramen

Miam-e! Maintenant que j’ai trouvé un bouillon qui me plaît, j’ai toujours le goût d’en manger.

*Note: Pour les nouilles sèches, les enveloppes de nouilles instantanées qu’on trouve à l’épicerie conviennent parfaitement. Il faut simplement laisser de côté le sachet d’assaisonnements. Les marchés orientaux vous offriront également de plus gros paquets de nouilles.

Pour une version plus carnivore, il serait possible d’y ajouter une viande au choix, que ce soit porc, boeuf, poulet ou crevettes.

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements