Murale en ruban Washi

_DSC2353-blog washi

Tous les jours, je regarde nos grands murs blancs et je cherche de nouvelles façons de les habiller et de les mettre en valeur. Ne vous méprenez  pas, nous adorons le blanc et c’était une décision unanime au moment de l’achat de ne pas les repeindre. Certains espaces risquent de demeurer nus un certain temps en attendant l’item parfait qui y trouvera sa place. Nous ne sommes pas pressés.

Toutefois, j’avais envie de mettre un peu de gaité dans le petit corridor qui mène à la salle de bain. Il s’agit aussi de notre coin lavage et à ce bout de la maison, la lumière naturelle se fait plus rare. J’ai donc pensé mettre une touche de couleur en utilisant du ruban Washi pour créer une murale.

Le ruban Washi s’apparente au ruban de masquage. C’est-à-dire que c’est un ruban adhésif qui se colle et se décolle sans abîmer la surface sur laquelle il est posé. Il est d’ailleurs idéal pour coller des affiches. D’origine japonaise et fabriqué à partir de papier de riz, il est généralement très coloré et offert dans une grande variété de motifs.

Voici ce que j’ai utilisé pour ce projet :

  • 1 roulette de 10 mètres de ruban Washi
  • 1 règle
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 niveau laser (ou pas si vous avez le compas dans l’œil)
  • 1 escabeau (parce que je suis grande, mais un peu à bout de bras pour le haut du mur…)

C’est tout! Comme j’avais déjà un niveau laser à la maison, ce projet ne m’a même pas coûté 5 $! Maximum d’effet, minimum de frais!

J’ai opté pour un motif très simple, soit une croix, mais les possibilités sont infinies. Alors libre à vous de pousser un peu plus loin le design. Le mur à couvrir était en fait le plus petit de la maison. Ayant déterminé que mes croix feraient 6 cm de long, j’ai calculé combien je pouvais en faire avec ma roulette de 10 mètres. J’ai ensuite mesuré le mur et validé combien de rangées je pouvais réaliser. N’étant pas très forte en calcul et manquant visiblement de concentration, j’ai dû décoller et recoller les premières rangées de croix. Et oui, je ne réussis pas tout ce que j’entreprends du premier coup!

Le niveau laser aide à faire des lignes droites pour assurer un motif uniforme. Ça accélère également l’étape de la pose, puisque ça évite d’avoir à vérifier si la nouvelle croix est bien alignée avec la précédente.

_DSC2358-blog washi

Raphaël m’a aidé pour la coupe des petits bouts de ruban. Il faut dire que travailler en équipe m’a fait sauver un temps considérable – l’un tenait la roulette et la règle, l’autre coupait chacun des bouts de la longueur appropriée. Ça prend une certaine patience, je l’avoue. Ça nous a pris environ 2 h pour réaliser le mur complet (en comptant le temps que j’ai passé à réparer mes erreurs du départ…). C’est donc pas si mal au final! J’aime bien les projets rapides qui permettent de voir le résultat instantanément. Je ne suis pas toujours la plus patiente…

_DSC2351-blog washi_DSC2354-blog washi

Je trouve le résultat plutôt mignon! Et j’adore le fait qu’on puisse tout enlever sans rien briser le jour où on aura envie de changer de décor.

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements