Luminaires de cuisine

_dsc5857-blog luminaireNotre loft est plutôt vaste et les plafonds sont hauts (environ 12′). Donc avant même d’emménager, nous pensions aux luminaires que nous pourrions installer. Je voulais quelque chose qui garderait l’aspect industriel et qui aurait beaucoup d’impact. Et l’espace est si grand qu’on avait besoin de luminaires qui n’auraient pas l’air ridiculement petit…

Nous avons donc visité plusieurs boutiques et j’ai vite eu un coup de coeur pour un lampadaire converti en luminaire d’intérieur. Cet amour ne s’est toutefois pas transmis à son étiquette affichant 750$… Raphaël m’a alors dit qu’on pourrait sûrement économiser en faisant les modifications nous-même. Et chanceux que nous sommes, nous avons réussi à mettre la main sur un lampadaire quasi pareil (mais non modifié) dans un marché aux puces pour 175$.

_dsc5846-blog luminaire_dsc5859-blog luminairePour la suite, il n’a suffit que d’un adaptateur en porcelaine pour pouvoir y mettre une ampoule à culot régulier. Le filage a été retiré et remplacé par un fil gainé de tissu acheté au pied chez Style Labo à Montréal. Pour fixer le lampadaire, nous avons vissé un isolateur-poulie semblable à celui-ci (ce n’est pas essentiel que ça soit un isolateur, nous aimions simplement le look) directement à notre plafond et nous y avons attaché le luminaire avec un fil de fer.  Il faut faire attention lorsque les luminaires sont lourds, le simple fil électrique peut être insuffisant pour supporter le poids.

Avec une facture finale d’environ 250$, nous avons pu recréer le luminaire vu en boutique et avec une finition qui est (selon moi) supérieure à ce que nous aurions obtenu en l’achetant déjà modifié. Bref, mieux pour 500$ de moins? Je dis oui!!!

_dsc5864-blog luminaire_dsc5869-blog luminaire_dsc5866-blog luminairePour notre îlot, nous sommes allés avec quelques chose d’un peu moins tape à l’oeil, mais qui conservait l’esprit industriel. Nous avons acheté dans un bazar deux abats-jours vintage en métal émaillé pour 150$. Ils étaient en très bon états et avaient juste assez de patine pour leur donner un peu de caractère.  Nous avons trouvé deux canapés (la pièce qui retient l’abat-jour par le dessus) chez Style Labo et avons utilisé un fil gainé de tissu légèrement différent de celui utilisé pour le luminaire de la table. Pour 240$, nous avions donc 2 luminaires parfaits pour notre îlot. Encore une fois, réussir à obtenir exactement ce que nous recherchions, pour 75% moins cher qu’en boutique, je ne dis pas non!

_dsc5863-blog luminaireJ’adore le résultat final et l’éclairage que ça crée dans la cuisine. Raphaël s’est même découvert un intérêt pour la fabrication de lampes et il a déjà réalisé une première commande pour des amis. C’est qu’il a du talent ce garçon!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements

Une réflexion sur “Luminaires de cuisine

Les commentaires sont fermés.