Lettrage en feuille d’or

_dsc5720-blog feuille or

Depuis un moment, j’avais envie de travailler avec de la feuille d’or. Je l’ai déjà mentionné, j’aime beaucoup le doré en décoration, ça ajoute une touche de lumière tout en étant chic et ça s’intègre bien dans pratiquement n’importe quel décor. Pour ma première expérience avec la feuille d’or, j’ai eu envie d’ajouter un simple lettrage sur la porte de notre salle de bain. Après tout, c’est dans les petits détails que réside une grande part de la personnalité de notre maison!

_dsc5710-blog feuille orPour ce projet, j’ai eu besoin de :

  • Un carnet d’imitation de feuilles d’or (beaucoup moins cher que la vraie et tout aussi joli)
  • De la colle à feuille d’or
  • Un applicateur en mousse (trouvé chez Omer DeSerres)
  • Un scellant toute surface
  • Un pinceau en poil naturel
  • Une paire de gants en coton (trouvés à la pharmacie)
  • Un acétate
  • Un X-Acto

Tout d’abord, j’ai imprimé un gabarit correspondant à la police et au format souhaité. J’y ai ensuite appliqué l’acétate et j’ai découpé les lettres à l’aide d’un X-Acto.

_dsc5708-blog feuille or

Ensuite, j’ai collé l’acétate sur la porte de la salle de bain. L’électricité statique de la feuille de plastique l’aide à bien adhérer à la surface. À l’aide du pinceau en mousse, j’ai appliqué une fine couche de colle. La colle à feuille d’or est très liquide et doit reposer 15 minutes pour atteindre sa pleine adhérence.

_dsc5716-blog feuille or

Voici à quoi ressemble le cahier de feuilles d’or. Les feuilles sont extrêmement minces et délicates, elles peuvent se déchirer facilement si elles sont manipulées avec les mains.

_dsc5741-blog feuille or

Afin d’éviter de les toucher, j’ai posé le cahier directement sur la porte. Il est tout de même préférable de porter des gants de coton pour éviter de laisser des traces de doigts qui feraient ternir sa surface. Munie d’un pinceau, j’ai ensuite lissé la surface afin que la feuille d’or soit bien collée jusque sur les bords du lettrage.

_dsc5718-blog feuille or

J’ai alors pu retirer délicatement l’acétate, puis j’ai finalement appliqué un scellant avec le pinceau. Ce scellant protégera la feuille d’or afin qu’elle conserve sa brillance le plus longtemps possible.

_dsc5724-blog feuille or

En une trentaine de minutes, le projet était complété et j’adore le résultat. J’ai déjà d’autres projets dans lesquels j’aimerais intégrer la feuille d’or. Et ma porte de salle de bain a maintenant un air distingué. Non mais, quelle classe! 😉

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements