Un Noël bricolé

_dsc5937-blog noel

Il y a quelques années, j’ai eu un moment difficile financièrement. Des événements hors de mon contrôle ont fait en sorte que je devais limiter mes dépenses. Bien que je n’ai manqué de rien, à l’approche de Noël c’était toujours un peu plus difficile. J’avais hérité d’un vieux sapin artificiel et des décorations de ma grand-mère et je dois avouer que ça mettait un baume sur mon coeur.

En début décembre, nous avons reçu notre sapin. Énorme, touffu, de forme parfaite, il est superbe. En sortant les décorations de l’armoire (j’ai toujours les décorations de ma grand-mère 😉 ), je suis tombée sur des petites maisons en carton que j’avais fabriquées pendant cette période difficile. Je n’ai jamais pu me résoudre à les jeter. Quelques maisons n’ont pas réussi à traverser les années, le toit est à refaire dans certains cas… Mais à chaque fois que je les revois, je pense à toutes ces heures investies dans chacun des bâtiments faits de carton recyclé et de papier de construction. Je regarde les petits détails, les rideaux, les glaçons qui pendent du toit, les lumières dans les bordures de sapin et je suis émue. Je n’avais rien, mais je faisais beaucoup avec le peu qui était à ma disposition.

_dsc5944-blog noel

Je repense aussi aux sapins de mon enfance, remplis de guirlandes de pop-corn rose et en anneaux de carton et je les trouvais tellement beaux. Ça remet les choses en perspective et je pense à ceux qui vivent eux aussi, un revers de fortune. Je ne souhaite ça à personne, mais si vous avez quelqu’un dans votre entourage qui se trouve dans cette situation, faites-lui donc sentir que vous êtes là pour lui ou elle. Les petites gestes qui peuvent avoir l’air insignifiant font parfois toute la différence.

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements