Miroir rétroéclairé

_dsc5979-blog miroirAvez-vous déjà magasiné des luminaires de salle de bain? En avez-vous trouvé des beaux? De mon côté, cette recherche a été plutôt infructueuse. J’ai constaté après avoir visité un bon nombre de magasins que je trouve la quasi totalité des luminaires de salle de bain plutôt moches… À l’achat, notre salle de bain venait avec deux ampoules. Une au plafond au centre de la pièce et une autre murale, au-dessus du miroir.

Nous avons vite pris la décision d’installer des encastrés au plafond, pour s’assurer d’une lumière diffuse dans toute la pièce. Mais le défi de trouver un luminaire mural n’a pas pu être relevé. Laid, dépassé, éclairage verdâtre au néon… Rien ne nous plaisait. Jusqu’au jour où je suis tombée face à face avec un miroir rétroéclairé. La douce lumière diffuse éclairait parfaitement le visage, les lignes étaient droites et nettes. Bref, c’était un éclairage parfait et un design très intéressant. Par contre, l’étiquette de prix qui l’accompagnait l’était un peu moins…

Fidèles à nous-mêmes, nous avons décidé d’en faire un projet DIY. Je dis « nous », mais dans ce cas-ci, l’essentiel du travail a été orchestré (d’une main de maître je dois dire) par Raphaël.

Voici un peu de quoi nous sommes partis. J’ai oublié de prendre une photo avant de décoller le miroir original, mais vous voyez le genre. Le but était aussi d’agrandir considérablement le miroir et le faisant occuper toute la largeur du mur._dsc5590-blog miroir

Après avoir réparé et repeint le mur (arracher le miroir enlève inévitablement un peu de gypse), nous avons construit un cadre de MDF sur lequel nous avons collé une bande de lumières à DEL. Nous avons ensuite déplacé la boîte électrique afin qu’elle soit dissimulée derrière le miroir et nous avons bouché l’ancien trou laissé béant._dsc5878-blog miroir_dsc5880-blog miroir

Notre miroir a été commandé selon la taille désirée et nous avons fait appel à un professionnel pour sabler la bande qui serait illuminée. Peut-être que nous aurions pu trouver une façon de le faire nous même, mais les risques de bris ou de ne pas arriver au résultat souhaité étaient trop grands. Il est parfois mieux d’admettre ses limites!_dsc5884-blog miroir_dsc5885-blog miroir

Une pièce de MDF a ensuite été collée à l’arrière du miroir, afin de pouvoir l’accrocher au mur. Nous avons voulu qu’il soit amovible, en cas de bris du système d’éclairage._dsc5978-blog miroir

Tadam! Le résultat est au-delà de mes espérances. Chaque matin je m’émerveille en appuyant sur l’interrupteur. Le miroir habille et agrandit la pièce de façon spectaculaire et la lumière qu’il produit est extrêmement agréable. Ça fait une belle face. 🙂

Chapeau à Raphaël pour ce projet. Il y a réfléchi longtemps afin de trouver la meilleure façon de faire et c’est plus que réussi!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements