Restauration d’une vieille chaise

Il y a un moment que je songe à remplacer la chaise de mon petit bureau de travail. J’ai trouvé celui-ci sur Kijiji il y a de cela plusieurs années, pour la modique somme de 20$. Rétro à souhait, il était en bon état et j’ai eu un mini coup de foudre. Il n’a toutefois jamais eu une chaise qui lui soit assortie. Depuis que nous avons emménagé, j’utilisais un petit banc de coiffeuse (le meuble, pas la profession!). Un mélange de style et d’époque que je n’aimais pas particulièrement. Mais dernièrement, je me suis souvenue d’une chaise mid-century que j’ai vu traîner chez mes parents depuis toujours. Lorsque j’ai demandé à ma mère si elle l’avait encore, j’ai été ravie d’apprendre que oui et encore plus contente qu’elle me l’offre gracieusement. La pauvre chaise était en piètres conditions. J’étais donc déterminée à la ramener à la vie!

Voici son état au départ. Le vinyle du siège était fendu, le dossier était endommagé et avait quelques traces de peinture. Et pour être honnête, elle ne sentait pas la rose! Un peu triste, car je trouvais le motif plutôt joli. J’ai donc entrepris de retirer le revêtement et la mousse qui avait atteint un point de non retour. J’ai pris soin d’enfiler masque et gants pour cette opération, ne sachant pas trop à quoi m’attendre à l’intérieur. Mis à part l’odeur, ce n’était pas si mal…

Une fois le siège mis à nu, je l’ai déposé sur la mousse neuve et j’ai tracé son contour en ajoutant environ deux pouces de plus pour couvrir les côtés. Puisque ma mousse n’avait qu’un pouce d’épais, je l’ai simplement découpée avec des ciseaux.  On peut trouver ce genre de mousse dans les magasins de tissus. Pour éviter qu’elle ne se déplace, j’ai utilisé une agrafeuses de type industriel pour la fixer au siège.

Pour le revêtement, j’ai choisi un tissu de recouvrement qui serait résistant aux frottements à répétition. J’ai simplement déposé le siège sur le tissu et en le tenant bien tendu, j’ai entrepris de le fixer également à l’aide de l’agrafeuse. Pour les coins, il faut prendre le temps de bien faire les plis. Et c’est rudement plus joli lorsqu’il y a une symétrie de chaque côté. Finalement, j’ai coupé l’excédent de tissu. Ne restait qu’à le revisser sur la chaise.

Pour le dossier, j’ai utilisé un décapant en gel. J’ai été impressionnée par ce produit sans odeur et facile d’utilisation. Dans mon cas, une seule application de décapant a suffit pour enlever le vieux vernis et les traces de peinture. J’ai appliqué le décapant sur la surface, je l’ai laissé agir 15 minutes et je l’ai retiré à l’aide d’un grattoir. Il faudra évidemment valider ces informations si vous choisissez d’utiliser un produit similaire, il pourrait y avoir des variantes d’une compagnie à l’autre.

Pour la finition, mon choix s’est arrêté sur un vernis satiné, comme pour tous les meubles de la maison sur lesquels nous avons travaillé. C’est définitivement notre fini préféré!

Je suis ravie du résultat! J’ai pu compléter ce projet en une seule journée et c’est le match parfait avec mon bureau. Je suis contente de pouvoir donner une deuxième vie à cette vieille chaise. En espérant qu’elle existera encore dans une autre cinquantaine d’années!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements

2 réflexions sur “Restauration d’une vieille chaise

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s