Planifier son menu pour éviter le gaspillage

S’il y a quelque chose qui me déplaît, c’est le gaspillage. Je trouve toujours dommage de jeter de la nourriture et j’essaye de l’éviter le plus possible. Avec le temps, j’ai appris à planifier le menu de la semaine pour me simplifier la vie, réduire ma facture d’épicerie et jeter le moins de nourriture possible. Voici mes quelques trucs.

J’aime varier nos repas et ne pas toujours manger la même chose. À chaque semaine, j’ouvre mes livres de recettes et je parcoure les sections afin d’équilibrer ce qui se retrouvera dans notre assiette. Bien souvent, j’ai une bonne partie des ingrédients dans mon garde-manger. Pour ceux qu’il me reste à acheter, je tente de trouver différents plats qui en auront en commun. Exemple, si j’ai besoin d’épinards pour une soupe, j’utiliserai ce qui reste pour un feuilleté ou une sauce pour pâtes.

Pour le choix des plats, j’y vais selon les besoins de la semaine. Les soirs d’entraînement, nous y allons pour des choses simples, qui demandent peu de préparation. Des sandwichs, des oeufs, du thon… Des choix nutritifs, rapidement préparés et mangés. Évidemment, si nous prévoyons ne pas manger à la maison certains soirs, on réduit le nombre de repas planifiés.

Pour les plats plus longs à cuisiner, je profite du dimanche pour les préparer. Je fais deux ou trois recettes qui pourront être réchauffées. Je prépare toujours des portions supplémentaires pour les lunchs, car je préfère dépenser mon argent pour autre chose qu’en dîners au restaurant.

En planifiant le menu de la semaine, ça me permet de faire une liste d’épicerie précise et d’acheter uniquement les quantités dont j’ai besoin. Il est facile d’en acheter trop quand on se rend à l’épicerie quotidiennement pour pouvoir faire le souper. Et en ayant des ingrédients précis à se procurer, la tentation est moins grande de mettre tout ce qui a l’air bon dans son panier.

Pour nous, cette planification simple nous rend la vie beaucoup plus facile. Nous sommes très occupés et nous ne savons jamais réellement à quelle heure nous rentrerons à la maison, mais ça ne nous empêche pas de très bien manger à tous les jours. Et c’est un peu satisfaisant de voir le frigo vide à la fin de la semaine. Pour nous, ça veut dire que tout a été bien pensé et que rien n’a dû être jeté!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s