No 1 sur ma bucket list

On a tous des choses qu’on rêve de faire dans la vie. Dans ma bucket list, il y a évidemment des éléments qui sont plus ou moins accessibles dans un avenir rapproché, souvent à cause de raisons monétaires. Voyager autour du monde, acheter une maison de campagne ou rénover notre loft figurent sur ma bucket list, mais il s’y trouve aussi des choses toutes simples. Je rêve de faire de la recherche sur l’histoire domestique et ça explique donc ce qui trônait au sommet de ma liste : faire du pain dans un poêle à bois.

Je fais mon pain depuis des années. Je vous ai d’ailleurs partagé ma recette de miche, celle que je cuisine plusieurs fois par mois. Mais il y a très longtemps que je souhaite expérimenter la cuisine avec la chaleur d’un feu de bois. Ça peut sembler tout simple, mais c’est un art qui nécessite patience et expérience avant d’être maîtrisé. J’espère un jour avoir une maison qui pourrait accueillir un poêle à bois sur lequel je pourrais m’exercer à cuire toute sorte de chose.

Tout récemment, j’ai eu l’occasion de séjourner dans une magnifique maison de campagne pour une fête familiale. Mon excitation était à son comble quand j’ai constaté la présence du petit poêle. J’étais déterminée à essayer d’y faire cuire une miche.

J’ai donc mis mon cadran afin de me lever tôt pour allumer le feu. Ma douce moitié m’avait trouvé des informations à propos de l’utilisation de la petite bête et comment procéder pour emmagasiner la chaleur de façon efficace. J’ai donc fait une attisée que j’ai surveillée et alimentée pendant plusieurs heures. L’objectif était d’atteindre la température souhaitée et de la maintenir. Il faut un bon lit de braise et attendre que le bois soit presque entièrement brûlé avant d’en ajouter de nouveau.

Au moment de mettre le pain au four, j’étais un peu nerveuse. Le thermomètre est un indicateur, mais il donne la température à la porte et ce n’est pas nécessairement celle plus loin à l’intérieur. La température était-elle assez élevée? Combien de temps devrait durer la cuisson? Je me suis un peu basée sur le temps nécessaire lorsque je fais cuire du pain dans ma cuisinière électrique, mais je n’osais pas ouvrir la porte pour vérifier, de peur que la température ne baisse rapidement.

Après une trentaine de minutes, j’ai décidé de regarder. Heureusement, car il commençait à brûler! Le côté du pain qui était le plus près du compartiment à chauffage a évidemment cuit plus rapidement. Mais malgré tout, la miche avait bonne mine! 

Au moment de trancher, j’étais soulagée de voir que la mie était bien cuite également, mais la texture était quand même un peu différente de ce que j’obtiens à la maison. Les bulles étaient un peu plus grosses. Encore tiède, ma beurrée était délicieuse! Je dois avouer que le travail investi lui donnait une valeur ajoutée.

En conclusion, mon pain n’était pas parfait, mais je considère l’expérience comme une réussite. Et bien que je peux rayer « cuire du pain dans un poêle à bois » de ma bucket list, je rêve quand même de recommencer!

Et vous? Quel est le numéro un des choses que vous souhaitez réaliser?

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s