Une semaine à l’Île-du-Prince-Édouard

La vie étant ce qu’elle est, le manque de temps a fait en sorte que j’ai un peu délaissé le blogue dans les derniers mois. Mais voilà que je suis revenue de petites vacances il y a quelques semaines et j’ai eu envie de vous partager les jolies choses que j’ai vues.

Depuis mon enfance, je rêvais d’aller à l’Île-du-Prince-Édouard. Comme bien des fillettes, j’adorais Anne… la maison aux pignons verts et les belles descriptions que Anne fait de son île chérie me donnait envie d’aller voir ces paysages avec mes propres yeux. L’opportunité ne s’était toutefois jamais présentée et à 36 ans, je n’y étais toujours pas allée. Mais alors que je cherchais une destination pour nos vacances de cette année, l’idée m’est venue et l’Île-du-Prince-Édouard semblait la destination parfaite. Nous avons donc paqueté nos p’tits et nous avons parcouru les onze heures de route jusqu’au pont de la Confédération.

Lorsque les plages de sable rouge ont commencé à se dessiner au loin, je tapais dans mes mains d’excitation. Je ne pouvais pas croire que j’y étais après toutes ces années! En arrivant à Charlottetown, nous avons tout de suite entrepris notre quête de trouver un bon lobster roll.  Au bord de la marina, avec le soleil qui brillait et le vent du large qui soufflait, on ne pouvait souhaiter meilleur décors. On a d’ailleurs très bien mangé pendant tout notre séjour, ne nous privant surtout pas de produits de la mer. Homard, moules, huitres, palourdes, poisson… il est rare d’avoir accès à des prises d’aussi bonne qualité!

La tranquillité de l’île me faisait le plus grand bien. Charlottetown est la capitale et plus grande ville de la province et elle ne compte que 36 000 habitants. Et comme on peut rapidement se rendre dans toutes les régions, nous nous sommes posés dans un petit Air Bnb pour la semaine, à Stanhope. À peine sorti de l’auto, on entendait déjà les vagues. J’étais émerveillée par la proximité et l’accessibilité de la mer, peu importe où nous nous trouvions. Des plages de toutes sortes, à perte de vue. Du sable rouge, du sable blond, des plages bordées de dunes, d’autres de falaises. Nous avons eu la chance de marcher sur des plages différentes à tous les jours et je ne m’en lassais jamais. Les phares ponctuent aussi toute la côte et semblent magnétiques. J’ai donc pu faire le plein de belle campagne et de paysages magnifiques.

Parmi les moments forts, je ne pourrais passer sous silence la visite de la « vraie » maison aux pignons verts. Au risque d’avoir l’air ultra kétaine, j’attendais ce moment avec impatience. La maison appartenait à des cousins de l’écrivaine Lucy Maud Montgomery et elle y a véritablement puisé l’inspiration. J’ai donc eu un petit pincement quand je l’ai finalement vue. Il faut dire que nonobstant son histoire, c’est une fichue de belle maison.

Nos découvertes se sont donc partagées entre l’exploration de la nature, des plages, des phares, des jolies routes de campagne et la visite de musées. Le musée de la Patate (avec un grand P!) était plutôt bien et beaucoup plus grand que j’aurais cru. Nous avons aussi visité le village historique de Orwell, qui présente des bâtiments historiques du XIXe siècle. J’ai poussé un petit cri en voyant tous les animaux de la ferme, j’étais beaucoup trop contente de pouvoir les cajoler.

Le charme de l’île a opéré sur moi et j’ai vraiment apprécié sa tranquillité et la beauté de ses paysages. Ça donnait le goût d’y rester. Peut-être pour toujours…

Je vous laisse avec ces images qui résument vraiment bien l’ensemble de notre séjour. Je vous souhaite d’aller voir cette province de vos propres yeux si ce n’est pas déjà fait!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Publicités

Une réflexion sur “Une semaine à l’Île-du-Prince-Édouard

  1. Christine Bourgault dit :

    Très belles images de cet endroit. Ça me donne le goût d’y retourner. J’y suis aller à deux reprises et ce fut pe coup de foudre à chaque fois.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s