Chaï latte glacé au rhum

Depuis quelques mois, je carbure au chaï latte. J’ai toujours été une grande fan de ce mélange d’épices réconfortant. Je vous propose donc une version glacée et festive de cette boisson, avec une touche de rhum.

(Pour 2 verres, parce que c’est tellement meilleur en bonne compagnie! 😉 )

  • 1 tasse d’eau bouillante
  • 1 sachet de thé chaï
  • 1 c. à thé de miel
  • 1 tasse de lait
  • 2 onces de rhum brun
  • Glaçons
  • Cannelle moulue

Faire bouillir l’eau, y dissoudre le miel et infuser le thé selon le temps indiqué. Verser la boisson chaude dans un shaker rempli au tiers de glaçons, ajouter le lait et le rhum et remuer vigoureusement jusqu’à ce que le mélange soit bien refroidi. Verser dans un verre de type lowball et saupoudrer de la cannelle moulue au goût.

À déguster autant au bord du feu en hiver que sur la terrasse en été!

Santé!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements

Des œufs pochés pour déjeuner

On mange beaucoup d’œufs à la maison. Pour déjeuner, en sandwichs, en salades, en tartines; on en passe pratiquement une douzaine par semaine. J’adore aussi les œufs pochés et, après une tentative maison plutôt ratée il y a de cela bien des années, je n’avais jamais essayé de répéter l’expérience. Un beau samedi matin il y a quelques semaines, je me suis levée bien décidée à faire de superbes œufs pochés. Contre toutes attentes, ils étaient rudement réussis! Voici ma petite recette d’œufs pochés servis sur un pain bagel avec une garniture aux champignons et épinards.

Ingrédients (pour 2 personnes) :

  • 4 œufs
  • 2 bagels coupés en deux
  • Fromage à la crème
  • 1 c. à soupe de beurre
  • Champignons hachés
  • Épinards hachés
  • 1 oignon émincé
  • Poivron rouge haché
  • 1/4 tasse de vinaigre blanc
  • Sel et poivre au goût

Petite note : pour les quantités de légumes, allez-y selon vos goûts et votre appétit. Et petite astuce, je garde toujours des épinards hachés surgelés dans mon congélateur. Ça s’ajoute tellement bien dans une soupe, une omelette ou une sauce pour pâtes et je n’ai jamais peur de les perdre.

  1. Dans une grande poêle à feu moyen-vif, faire fondre le beurre. Ajouter les légumes et faire revenir environ 10 minutes. Assaisonner et réserver.
  2. Dans une casserole de taille moyenne, ajouter environ 5 cm d’eau et le vinaigre. Porter à ébullition.
  3. Réduire la température à feu moyen-doux et casser délicatement les œufs dans l’eau sans les remuer. Cuire pendant 3 minutes et demie.
  4. Retirer délicatement les œufs avec une cuillère ou une écumoire et les déposer sur un papier absorbant.
  5. Griller les pains bagels, tartiner de fromage à la crème, garnir des légumes et y déposer les œufs.

De quoi impressionner vos parents lors du brunch du dimanche, je vous le garantis!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Beurre maison

J’ai souvenir que dans mon cours de science de la nature au primaire, nous avions fait du beurre. Chacun avait participé au barattage et à la fin de la classe, nous avions pu goûter à notre beurre maison. J’avais beaucoup aimé l’activité et dans ma vie d’adulte, j’ai souvent pensé à renouveler l’expérience sans toutefois concrétiser cette idée.

Faisons un saut dans le temps jusqu’au début du mois de janvier, où j’ai réécouté une série documentaire sur l’époque victorienne dans laquelle des madames barattaient du beurre avec beaucoup de plaisir et d’entrain. Dans un élan de motivation suprême, j’ai filé à l’épicerie m’acheter de la crème pour réaliser mon beurre maison. Certes, ça prend un peu d’énergie, mais le résultat sera absolument identique à ce que vous pouvez acheter à l’épicerie. La satisfaction de l’avoir fait vous-même en plus, évidemment!

Pour les curieux, voici ce dont vous aurez besoin pour faire environ 1 tasse de beurre.

  • 473 ml de crème 35 % à fouetter
  • Sel au goût (facultatif)
  • Un ou deux pots Masson
  • Deux cuillères de bois
  • Une passoire et un bol (si vous désirez récupérer le lait de beurre ou babeurre)
  1. Verser la crème dans le pot Masson et agiter vigoureusement pendant 10 à 15 minutes. Il peut être plus facile de séparer la crème dans deux pots différents. Ça laisse ainsi plus d’espace pour qu’elle soit agitée. La crème deviendra d’abord fouettée. C’est à cette étape-ci que j’ajoute le sel. Il faut continuer à secouer le pot jusqu’à ce qu’une boule de beurre se forme et que le lait de beurre s’en sépare complètement. Vous verrez, c’est assez soudain comme réaction!
  2. Si vous souhaitez conserver le lait de beurre pour faire du pain ou des pâtisseries, égouttez le beurre dans une passoire ayant préalablement été placée dans un bol.
  3. Récupérer la boule de beurre avec les cuillères de bois. Il ne faut pas utiliser les mains, car la chaleur le ferait fondre. À l’aide des cuillères, presser, replier, frapper le beurre pour en extraire le maximum de lait de beurre.
  4. Rincer le beurre sous l’eau et continuer de presser pour extraire le liquide. Répéter le rinçage 2 ou 3 fois. L’extraction du babeurre aidera à avoir une texture onctueuse et ferme et augmentera également le temps de conservation du produit.
  5. Une fois terminé, je range mon beurre dans un contenant hermétique et je le conserve au frigo.

Je ne me prétends pas spécialiste en la matière, mais si j’ai bien compris, agiter la crème fait en sorte que les particules de gras se frappent entre elles et s’agglomèrent. Une belle expérience à réaliser avec les enfants!

Pour ma part, je vous jure que mes toasts de pain maison avec du beurre maison et de la confiture maison étaient délicieuses en titi! Une telle satisfaction! 🙂

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault