Aménagement de notre atelier

Notre atelier en a vu de toutes les couleurs. On y a scié, sablé, vernis, peinturé, coupé, collé bien des projets DIY! On y a même fabriqué notre comptoir de béton (chose que je ne referais jamais dans une pièce fermée. Ouf!). La pièce est d’une taille respectable et nous avons été bien heureux d’avoir un endroit clos pour faire tous nos travaux sans mettre de la poussière partout dans la maison. L’espace avait aussi une double vocation et il est aussi utilisé comme chambre d’amis pour d’occasionnels invités qui dorment à la maison. Maintenant que tous nos plus gros projets sont complétés, j’ai eu envie de revamper l’atelier pour en faire un espace plus accueillant pour la visite.

Voici le « avant ». Un peu terrible, mais je dois avouer que ça avait l’air de ça la majorité du temps. Un bon ménage s’est imposé, notamment dans les matériaux que nous avions accumulés. Tout ce qui était superflu ou qui était en quantité insuffisante pour être récupéré a été apporté à l’écocentre.

Le vélo qui était accroché à la verticale a plutôt trouvé sa place suspendu au plafond. Mine de rien, ce simple changement a libéré beaucoup d’espace.

Le rangement au-dessus de notre Pax est bien pratique, mais bien peu esthétique. On a donc eu l’idée de dissimuler les boîtes derrière des portes coulissantes. On avait pensé faire un DIY avec des panneaux de MDF, mais des portes de garde-robe abandonnées par un voisin nous ont donné l’idée de les récupérer et de simplement les couper de la longueur appropriée. Ça a donc réduit considérablement le budget pour cet ajout qui change franchement le coup d’œil!

Côté déco, je voulais ajouter des éléments qui rendraient la pièce plus douillette. Le tapis est un gros coup de cœur qui m’a coûté une bouchée de pain. Trouvé en solde chez Simons, impossible de passer à côté. Il dissimule judicieusement toutes les marques, taches et égratignures que nos nombreux travaux ont pu créer. J’ai aussi changé la housse du futon pour un look plus soigné.

Finalement, un amalgame d’affichettes que je possédais déjà, d’affiches achetées chez Ikea et des toiles que j’ai moi-même réalisées ajoutent une touche de vie au mur, alors que la lampe d’appoint et la petite étagère en forme de maison offre un chevet plus personnalisé.

Une fois la transformation terminée, j’étais tellement contente du résultat que j’ai voulu y passer la soirée en regardant un film à la lumière tamisée. Une métamorphose qui nous aura pris une fin de semaine à compléter et qui fait une réelle différence. Il ne manque plus que des invités pour venir s’y reposer!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements

Je rêve d’une mini maison

Dernièrement, Raphaël et moi, on s’est mis à penser à quel point ce serait agréable d’avoir une mini maison en guise de chalet. Plantée dans une prairie verdoyante à l’orée de la forêt, je m’imagine assise au coin du feu en regardant les vaches paître par la fenêtre. Ça ne risque pas de se concrétiser de sitôt, mais c’est bien permis de rêver non?

Je n’ai pas pu m’empêcher de fureter pour trouver les plus jolis modèles de mini maisons et j’ai eu envie de partager mes trouvailles.

Source Jason Koxvold sur dezeen.com

Source Jason Koxvold sur dezeen.com

Ce cube en apparence très simple de l’extérieur dévoile beaucoup de détails et une bibliothèque murale élaborée à l’intérieur. L’immense fenêtre doit certainement procurer beaucoup de lumière pour un après-midi de lecture au coin du feu.

Ces cabines du parc régional Whitetail Woods situé au Minnesota me sont vraiment tombées dans l’œil. Le toit en pente et l’ouverture spectaculaire du balcon leur donnent un air particulièrement imposant malgré la petite taille du bâtiment. L’architecture et la disposition doivent procurer une belle intimité aux occupants. L’endroit parfait pour une fin de semaine de repos en nature.

Source obsigen.ru

Source obsigen.ru

Je trouve cette petite maison en forme de prisme aussi spectaculaire de l’extérieur que de l’intérieur. La taille et la forme de sa façade de verre sont hors du commun et elle offre un beau cadre au paysage tout en étant à l’abri des éléments. J’aime aussi particulièrement le plafond noir sur lequel contraste bien le coffrage de bois. Ça habille habilement cet espace épuré et ça ajoute un effet dramatique.

Je n’ai pas encore eu la chance de séjourner dans une des habitations de Repère Boréal dans Charlevoix, mais je suis certaine que ça vaut le déplacement. Qui ne rêverait pas d’avoir une vue imprenable sur le ciel étoilé à même le confort de son lit? C’est cette grande fenêtre qui rend la petite cabine aussi singulière et donne l’impression d’être en symbiose avec son environnement. Pas besoin d’ajouter beaucoup d’artifices, les matières naturelles et la forêt font tout le travail.

Si j’avais à construire ma mini maison, elle ressemblerait probablement à celle-ci. Conçue pour maximiser l’espace sans négliger le design, elle est infiniment jolie. L’ingéniosité des concepteurs de l’entreprise québécoise Cabane est impressionnante. Malgré la taille de cette habitation sur roues, tout y est. Cuisine complète, salon qui se transforme en salle à manger ou en chambre d’invité, mezzanine avec grand lit, salle de bain, rien ne manque pour y vivre confortablement. Le tout petit poêle à bois est particulièrement mignon et a de parfaites proportions.

Vraiment, il y a de quoi rêver en regardant l’architecture de ces mini maisons. Elles se marient si bien à leur environnement malgré leur design contemporain. Ah! Comme j’aimerais pouvoir m’y réfugier lorsque la pression de la ville devient trop grande. Un jour peut-être!

Claude

 

Aménagement hall d’entrée

Je vous propose aujourd’hui un petit tour guidé de notre hall d’entrée. Un espace qui n’est pas à négliger, puisqu’il est la première chose que nous voyons à chaque retour à la maison. C’est aussi ce qui donnera la première impression à nos visiteurs, alors nous avons voulu aménager l’espace de façon simple, fonctionnelle et coquette.

Les premiers luminaires qui ont été installés à la maison sont ceux du corridor d’entrée. Avec nos plafonds très hauts, nous pouvions nous permettre de choisir de très grosses suspensions. Pour le look un peu industriel et le prix plus qu’abordable, nous avons opté pour le plus gros format de lampe Hektar au Ikea. Je trouve que même si l’espace est très lumineux, cette lumière est également très douce et agréable.

Pour ranger nos manteaux, nous avons la chance d’avoir un grande garde-robe, alors pas besoin de crochet ou de patère. J’avoue que je trouve que ça fait plus rangé, ce qui n’est pas pour me déplaire. Et pour mes foulards et les bas de laine pour la visite, j’ai fait l’acquisition de ce panier l’hiver dernier. Un bel ajout!

Pour des raisons pratiques, j’ai voulu fabriquer une petite tablette en bois recyclé. Elle nous permet d’y suspendre nos clés et y déposer nos lunettes de soleil afin qu’elles soient à portée de main pour la prochaine sortie. Les toiles de format miniature sont des œuvres de ma sœur et je les trouve franchement adorables.

Notre tapis n’est certes pas un élément de décor formidable, mais en hiver il est plus qu’utile. J’apprécie un grand couvre-sol où je ne me sens pas coincée pour retirer mes bottes sans faire d’eau sur le plancher. Et c’est le parfait griffoir pour notre chaton mignon qui préfère gratter les tapis plutôt que les meubles. Un compromis esthétique qui en vaut vraiment la peine si vous voulez mon avis.

Comme la tablette, le banc est aussi un DIY de yours truly. Je suis plus que fière de ce projet! D’une conception très solide, je crois qu’il occupera une place dans notre maison encore très longtemps.

Pour la déco, j’ai eu un gros coup de cœur pour ces sérigraphies de Star Wars (je suis une fan depuis l’adolescence, je l’avoue). Elles ont été réalisées à Montréal par La Façade. Je me suis empressée d’acheter la série complète et elles ne pouvaient trouver meilleur espace que le mur du hall d’entrée. Elles ne sont plus disponibles, mais je reste une fan de La Façade qui propose un style audacieux et bien exécuté.

À défaut de pouvoir avoir une porte extérieure de couleur (copropriété oblige), je me suis dit que nous pouvions oser à l’intérieur. Notre choix de couleur s’est arrêté sur le « Vert Mojito » de Sico. Non mais, difficile d’avoir plus festif comme nom! Il s’est passé quelques années entre l’ajout de la touche de vert sur la porte et la fabrication de cette étagère à chaussures. J’étais un peu tannée de voir un tas de souliers dans l’entrée et ce coin n’était vraiment pas bien exploité. J’étais donc très heureuse d’avoir un restant de peinture pour garder l’unité de l’espace. C’était un projet tellement simple et rapide à exécuter, je me demande pourquoi nous n’y avons pas pensé avant! En plus de son côté pratique, le petit meuble m’a permis d’ajouter des éléments décoratifs. Le miroir en 3 dimensions vient de la boutique Vestibule, alors que la jardinière en forme de dinosaure a été achetée chez Urban Outfitters.

La touche finale a été le fer à cheval doré au-dessus de la porte. Cowgirl dans l’âme, cet élément rustique me fait sourire à chaque fois que mon regard s’y pose. Je ne suis pas superstitieuse et je ne crois pas aux porte-bonheurs, mais je trouve quand même ce symbole plutôt joli. Et s’il peut vraiment nous porter chance, tant mieux!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault