Aménagement hall d’entrée

Je vous propose aujourd’hui un petit tour guidé de notre hall d’entrée. Un espace qui n’est pas à négliger, puisqu’il est la première chose que nous voyons à chaque retour à la maison. C’est aussi ce qui donnera la première impression à nos visiteurs, alors nous avons voulu aménager l’espace de façon simple, fonctionnelle et coquette.

Les premiers luminaires qui ont été installés à la maison sont ceux du corridor d’entrée. Avec nos plafonds très hauts, nous pouvions nous permettre de choisir de très grosses suspensions. Pour le look un peu industriel et le prix plus qu’abordable, nous avons opté pour le plus gros format de lampe Hektar au Ikea. Je trouve que même si l’espace est très lumineux, cette lumière est également très douce et agréable.

Pour ranger nos manteaux, nous avons la chance d’avoir un grande garde-robe, alors pas besoin de crochet ou de patère. J’avoue que je trouve que ça fait plus rangé, ce qui n’est pas pour me déplaire. Et pour mes foulards et les bas de laine pour la visite, j’ai fait l’acquisition de ce panier l’hiver dernier. Un bel ajout!

Pour des raisons pratiques, j’ai voulu fabriquer une petite tablette en bois recyclé. Elle nous permet d’y suspendre nos clés et y déposer nos lunettes de soleil afin qu’elles soient à portée de main pour la prochaine sortie. Les toiles de format miniature sont des œuvres de ma sœur et je les trouve franchement adorables.

Notre tapis n’est certes pas un élément de décor formidable, mais en hiver il est plus qu’utile. J’apprécie un grand couvre-sol où je ne me sens pas coincée pour retirer mes bottes sans faire d’eau sur le plancher. Et c’est le parfait griffoir pour notre chaton mignon qui préfère gratter les tapis plutôt que les meubles. Un compromis esthétique qui en vaut vraiment la peine si vous voulez mon avis.

Comme la tablette, le banc est aussi un DIY de yours truly. Je suis plus que fière de ce projet! D’une conception très solide, je crois qu’il occupera une place dans notre maison encore très longtemps.

Pour la déco, j’ai eu un gros coup de cœur pour ces sérigraphies de Star Wars (je suis une fan depuis l’adolescence, je l’avoue). Elles ont été réalisées à Montréal par La Façade. Je me suis empressée d’acheter la série complète et elles ne pouvaient trouver meilleur espace que le mur du hall d’entrée. Elles ne sont plus disponibles, mais je reste une fan de La Façade qui propose un style audacieux et bien exécuté.

À défaut de pouvoir avoir une porte extérieure de couleur (copropriété oblige), je me suis dit que nous pouvions oser à l’intérieur. Notre choix de couleur s’est arrêté sur le « Vert Mojito » de Sico. Non mais, difficile d’avoir plus festif comme nom! Il s’est passé quelques années entre l’ajout de la touche de vert sur la porte et la fabrication de cette étagère à chaussures. J’étais un peu tannée de voir un tas de souliers dans l’entrée et ce coin n’était vraiment pas bien exploité. J’étais donc très heureuse d’avoir un restant de peinture pour garder l’unité de l’espace. C’était un projet tellement simple et rapide à exécuter, je me demande pourquoi nous n’y avons pas pensé avant! En plus de son côté pratique, le petit meuble m’a permis d’ajouter des éléments décoratifs. Le miroir en 3 dimensions vient de la boutique Vestibule, alors que la jardinière en forme de dinosaure a été achetée chez Urban Outfitters.

La touche finale a été le fer à cheval doré au-dessus de la porte. Cowgirl dans l’âme, cet élément rustique me fait sourire à chaque fois que mon regard s’y pose. Je ne suis pas superstitieuse et je ne crois pas aux porte-bonheurs, mais je trouve quand même ce symbole plutôt joli. Et s’il peut vraiment nous porter chance, tant mieux!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Advertisements

Intégrer des miroirs dans son décor

miroirs-collageJusqu’à tout récemment, je n’avais jamais vraiment vu les miroirs comme des objets décoratifs. J’y voyais plutôt quelque chose d’utile et de nécessaire. Mais mon regard a récemment changé et j’ai réalisé l’effet qu’un miroir peut avoir sur un décor. Que ce soit pour agrandir une pièce, refléter la lumière ou donner de la prestance, les miroirs sont plus polyvalents qu’on le pense. Voici quelques suggestions pour les intégrer à la maison.

Les rondeurs sont généralement moins présentes dans une maison. Que ce soit les lignes d’une table, d’une armoire, d’un bureau ou les objets décoratifs comme les affiches et les toiles, beaucoup d’éléments ont tendance à être carrés ou rectangulaires. Ajouter un miroir rond le fera ressortir de l’ensemble de la pièce.

Pour ajouter un peu de romantisme, un miroir orné est toujours un classique. Pour les plus petits espaces, un simple miroir au cadre de métal et au look un peu rétro ajoutera une touche de douceur.

Dans un décor industriel ou rustique, ce miroir suspendu par un gros cordage trouverait parfaitement sa place.

Certains miroirs combinent plusieurs utilités. Comme ces deux exemples qui allient élément décoratif et utilité tout en offrant du rangement. Je trouve particulièrement pratique ce miroir sur pied permettant de suspendre des vêtements sur la barre à l’arrière.

Et finalement, pour un effet plus punché, un miroir avec un cadre coloré attirera le regard, surtout si l’ensemble de la pièce est composé de tons neutres — idéal pour une salle de bain, une chambre d’enfant ou un hall d’entrée.

Et vous, comment intégrez-vous les miroirs dans votre décor?

-Claude

Banc hall d’entrée

_dsc5889-blog bancSuite à l’installation de notre chic tablette dans le hall d’entrée, je cherchais une autre façon de rendre l’espace plus habillé tout en améliorant son côté utilitaire. J’ai donc entrepris de fabriquer un banc, qui serait aussi pratique pour déposer des objets plus gros ou encore pour s’y asseoir pour enfiler ses chaussures.

La première étape fut d’aller choisir le bois chez Langevin Forest. J’ai trouvé dans le salon des bois deux belles planches de noyer noir. L’important dans ce cas-ci était d’avoir un bois assez solide pour supporter le poids de quelqu’un. Un bois plus mou aurait pu être retenu en étant d’une épaisseur suffisante pour assurer la solidité du produit final.

De retour à la maison, j’ai sablé les planches et j’ai passé un coup de rabot sur les côtés qui formeraient le joint au centre. Le but était que les planches se collent bien, mais j’étais à l’aise avec le fait qu’il y ait de petites ouvertures à certains endroits. Je voulais que le produit final ait un peu d’imperfections et de caractère, plutôt que quelque chose de parfaitement droit.
_dsc5894-blog banc

Ensuite, j’ai utilisé une biscuiteuse (les biscuiteuses, c’est la vie! Du moins, pour la fabrication de meubles…) afin d’ajouter à la solidité du banc. La colle à bois aurait peut-être suffi, mais nous avons tendance à en faire plus que pas assez dans la réalisation de nos constructions. Un trait de colle a été appliqué sur le côté des planches et nous avons utilisé des serre-joints pour les maintenir en place le temps du séchage. Une fois sec, j’ai utilisé un vernis satiné pour sceller et protéger le bois.

Pour les pattes, nous avons utilisé des tuyaux de plomberie galvanisés. Nous aimons le look, mais il faut savoir que la facture peut vite devenir salée selon la quantité de jonctions désirées… Il aurait aussi été possible d’acheter des pattes toutes faites chez Ikea ou en quincailleries, mais je voulais quelque chose qui ne soit pas trop générique et qui mette bien le bois en valeur.
_dsc5898-blog banc

Nous avons utilisé de la peinture en aérosol pour peindre les pattes de métal et les avons tout simplement vissées sous le banc.

_dsc5888-blog banc

Et voilà! Un projet de construction simple et rapidement exécuté. Parfait pour une débutante comme moi!

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault