Liste de souhaits pour l’automne

L’été fut moche selon certains, pour ma part je l’ai trouvé parfait. Je suis d’avis que ça ne vaut pas la peine de déprimer à cause du mauvais temps, la nature est bien faite et vous m’entendrez rarement me plaindre de la pluie ou du froid. J’aime toutes les saisons sans exception, mais j’ai un très gros faible pour l’automne. L’air frais sur le visage, la lumière, les couleurs, les odeurs… Je trouve aussi que les plus beaux vêtements sont ceux d’automne. Bref, je trouve que l’automne est synonyme de confort. J’ai donc eu envie de faire une petite liste de choses qui sont parfaites pour accompagner les derniers mois de l’année.

  1. Ma bougie parfumée préférée est sans contredit la bougie « Vieux Montréal » fabriquée par Les Citadines. Une odeur de feu de bois si juste que c’est à peine croyable. J’adore l’allumer en fin de journée et m’endormir en pensant que j’ai un vrai foyer au bois. En plus, le bougeoir en verre est hyper chic et vient avec un couvercle métallisé. Il en fait donc un bel objet décoratif en plus d’offrir une aromathérapie sans pareil. Consultez leur site pour connaître les points de vente.
  2. Comme plusieurs, j’aime bien écouter des séries télé en rafale. Le parfait accessoire automnal pour les soirées télé est sans contredit le jeté. En plus, il apporte un élément décoratif et chaleureux à mon salon. Le problème après, c’est que je trouve bien difficile de quitter ma douce chaleur une fois l’émission terminée!
  3. Telle une vieille Anglaise, j’aime commencer ma journée avec un bon thé. David’s Tea offre souvent des collections saisonnières en coffret. Vous trouverez en ce moment une collection basée sur les récoltes. Aussi, je ne dirais pas non à une bonne tasse de thé chaï à la cannelle.
  4. Le temps frais nous oblige à nous couvrir un peu plus et les accessoires deviennent incontournables. Cette écharpe surdimensionnée a l’air si douce et confortable. Et ma mère m’a toujours dit de ne pas me promener la fale à l’air!
  5. À l’automne, j’ai immanquablement le goût de cuisiner des plats réconfortants qui embaumeront la maison. La saison des récoltes est très inspirante avec son abondance de produits frais. Cette tarte aux poireaux avec croûte au parmesan est très simple à faire et elle est absolument divine! La tarte aux pommes reste aussi un de mes desserts favoris. Profitez de la période des couleurs pour aller les cueillir vous-même!
  6. À mon travail, la saison la plus occupée est très certainement l’automne. La fin de semaine venue, j’ai besoin de me reposer afin d’être d’attaque pour le lundi suivant. J’ai donc prévu une courte retraite loin des tracas chez Kabin Sutton. Des cabines contemporaines en pleine nature, ça a l’air absolument idyllique! Je vous en reparle dans quelques semaines, promis!

Et vous, êtes-vous aussi excités que moi à l’approche de l’automne?

Claude

Advertisements

Les occasions spéciales

Je ne dirais pas que Raphaël et moi vivons sur un gros train de vie. Sans nous priver de rien, nous ne dépensons pas beaucoup pour nous même, nous ne sortons pas énormément, nous apportons notre lunch au travail tous les jours, nous utilisons le transport en commun et le vélo pour la majorité de nos déplacements. Cependant, nous aimons célébrer et souligner les occasions spéciales. Un anniversaire, l’achat de billets d’avion, la fin d’un projet ambitieux ou le début d’un autre. Et pas besoin que ce soit quelque chose d’absolument exceptionnel non plus. Notre moyen de prédilection pour marquer ces événements? Les bulles.

Généralement accompagnée d’un bon repas cuisiné maison, l’ouverture d’une bouteille de bulles a quelque chose d’excitant. Le pop du bouchon, l’effervescence du liquide, les verres chics… Et il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune, beaucoup de bouteilles à petits prix sont très bonnes.

Depuis quelques années maintenant, Raphaël et moi avons gardé les bouchons de nos célébrations les plus marquantes. C’est en les retrouvant dans l’armoire l’autre jour que j’ai passé en revue les beaux moments des dernières années, en commençant par l’achat de notre jolie maison. Je pense qu’il est important de s’accorder ces petits moments de temps en temps. Pas de flafla ni d’extravagance, mais tout de même un joli souvenir au fond de l’armoire. 😉

Claude
© Textes et photographies: Claude Bourgault

Banc d’essai: écrans solaires

Je ne fais pas partie de celles qui ont un beau teint doré en été. Ma peau est hyper sensible et je brûle en un rien de temps. Par exemple, il est impensable pour moi d’aller dîner sur la terrasse du bureau si le parasol n’est pas ouvert. Quinze minutes suffisent pour que je sois victime d’un coup de soleil. Vous aurez donc deviné que les séances de bronzage ne font pas partie de mes passe-temps, mais il arrive parfois que je n’aie pas d’autre choix que de m’exposer aux rayons du soleil.

Lors de notre voyage au Bélize, j’avais mis dans mes bagages une bonne quantité de protections solaires. Que ce soit en bateau, en apnée ou en trekking, il y a eu maintes occasions où je ne pouvais pas me réfugier à l’ombre. Alors, bien que je déteste la sensation de la crème solaire sur ma peau, ça reste toujours mieux qu’une brûlure. Et c’est sans parler des risques de cancer.  J’ai donc apporté différents produits, afin de les comparer et de trouver mon préféré.

LA ROCHE-POSAY

Cette brume fancy ne m’a pas ravie… Tout d’abord, l’odeur est un peu étrange. J’avais l’impression de sentir l’étable. Raphaël ne partageait pas mon avis là-dessus, mais il était d’accord pour dire que ça sentait bizarre. La brume est très légère à l’application, mais le fini poudreux était un peu désagréable et j’avais quand même l’impression que c’était gras. Je trouve donc que le produit ne vaut pas les 32$ investis. Du moins, ce n’est pas pour moi!

NEUTROGENA

J’ai essayé la brume et la crème pour le visage Neutrogena. Les deux produits étaient un peu gras au toucher, mais il faut dire que j’en utilise abondamment. La brume en général a ses avantages et ses inconvénients. Elle s’applique très rapidement et facilement, mais lorsque le temps est venteux, il se peut qu’elle se disperse dans l’air avant d’atteindre votre peau.

J’ai utilisé la crème formule visage sur le reste de mon corps, mais elle est plus difficile à étendre. Il faut être généreux pour être certain de bien couvrir toutes les parcelles de peau.

Pour ceux et celles qui n’aiment pas les produits solaires aux odeurs trop prononcées (coco, banane et autres fruits exotiques), les produits Neutrogena sont un bon choix. Ils sentent la crème hydratante tout simplement, c’est donc plutôt subtil.

SUN BUM

Raphaël et moi sommes un peu virés zinzin devant le rayon de produits Sun Bum à la pharmacie. Nous avons acheté une crème, une crème pour le visage, une brume et un bâton pour le visage. Tous leurs produits ont une petite odeur de banane (j’imagine que ça a un lien avec leur logo, qui est un singe). Ce n’est peut-être pas pour la vie de tous les jours, mais en vacances je trouve que c’est ok de sentir les vacances. 😉

Raphaël a plutôt utilisé l’écran solaire en vaporisateur, car il aime la facilité d’application. Ce produit était d’ailleurs un peu plus sec au toucher.

Pour ma part, je préfère aller vers la crème, car j’ai l’impression que la protection est meilleure pour moi (c’est peut-être juste dans ma tête cela dit…). Elle s’appliquait extrêmement facilement. Je trouvais la texture plus fine et plus facile à étendre que les autres crèmes que j’avais utilisées auparavant. C’était encore plus vrai avec la crème pour le visage, que j’ai toutefois trouvé très grasse. Plus que la crème pour le corps.

Le dernier produit testé était un peu différent. Il s’agissait d’un bâton pour le visage. Au même titre qu’un bâton d’antisudorifique, cet écran solaire est solide et vient dans un petit tube rigide. Il suffit de le frotter sur le visage et d’étendre un peu avec les mains. Le produit n’était pas trop gras sur la peau : un gros plus. J’ai aussi trouvé le format pratique; on peut facilement le glisser dans sa poche si on ne veut pas traîner un gros tube. Je l’ai utilisé à quelques reprises sur de petites régions du corps comme le dessus des mains, le cou et les chevilles (lorsque je portais un capri).

CONCLUSION
En conclusion, pour les vacances ou en voyage, j’opterais de nouveau pour la crème et la brume Sun Bum. Ils m’ont permis de garder ma petite peau fragile sans rougeur, malgré une exposition prolongée au soleil. La facilité d’application rendait l’expérience un peu moins pénible également.

Pour la vie de tous les jours, j’irais peut-être plus vers Neutrogena et le bâton pour le visage Sun Bum. Le premier pour son odeur très subtile et le deuxième pour son côté pratique.

Si vous faites beaucoup d’activités nautiques, je recommanderais toutefois un rashguard. Je m’en suis procuré un à manches longues pour le Bélize et je n’ai pas regretté mon achat. Il agit comme isolant si l’eau est froide, vous garde au frais en dehors de l’eau lorsqu’il est humide et vous assurera une protection solaire continue sans avoir à appliquer de crème solaire toutes les heures. C’est un rapport qualité-prix très satisfaisant dans mon cas.

Et vous? Quelle protection solaire préférez-vous?

-Claude
© Textes et photographies : Claude Bourgault